août 8, 2013 Commentaires (0) - Activités, - Découvertes

Découvrir Shawinigan, en jouant aux explorateurs!

Nous aimons la nature, l’histoire et les marches en forêt.   Comme touristes dans la région de la Mauricie, nous avons donc expérimenté une nouvelle aventure proposée par le Parc de l’Ile Melville   « Un secret bien gardé » conçue par l’Aventureux.

À l’accueil nous sommes reçus par un fort gaillard qui nous explique que le Parc recèle un secret. Après quelques explications, vidéo à l’appui, nous  devons donc  le découvrir à travers un jeu d’énigmes qui comporte quatre stations.

Ce fut très excitant de découvrir le parc en jouant aux explorateurs dans les sentiers entourant les chutes de Shawinigan et la rivière St-Maurice.  La démarche proposée est un défi qui demande de bien lire le journal de bord de l’explorateur qui a enfoui son secret il y a plus de cent ans.  Les hiéroglyphes amérindiens dessinés sur la pierre m’ont presque fait croire que des tribus autochtones s’y étaient installées il y a plusieurs centaines d’années.  (Je suis encore à douter tant on se laisse prendre par la véracité des formes).

Je ne vous dirai pas si j’ai découvert le secret, je vous suggère plutôt de le découvrir vous-même en faisant l’activité, l’époque des explorateurs n’est pas encore terminée.

Diane Grenier, Ville de Québec

 

Nous aimons la nature, l’histoire et les marches en forêt. Comme touristes dans la région de la Mauricie, nous avons donc expérimenté une nouvelle aventure proposée par le Parc de l’Ile Melville « Un secret bien gardé » conçue par l’Aventureux.

À l’accueil nous sommes reçus par un fort gaillard qui nous explique que le Parc recèle un secret. Après quelques explications, vidéo à l’appui, nous devons donc le découvrir à travers un jeu d’énigmes qui comporte quatre stations.

Ce fut très excitant de découvrir le parc en jouant aux explorateurs dans les sentiers entourant les chutes de Shawinigan et la rivière St-Maurice. La démarche proposée est un défi qui demande de bien lire le journal de bord de l’explorateur qui a enfoui son secret il y a plus de cent ans. Les hiéroglyphes amérindiens dessinés sur la pierre m’ont presque fait croire que des tribus autochtones s’y étaient installées il y a plusieurs centaines d’années. (Je suis encore à douter tant on se laisse prendre par la véracité des formes).

Je ne vous dirai pas si j’ai découvert le secret, je vous suggère plutôt de le découvrir vous-même en faisant l’activité, l’époque des explorateurs n’est pas encore terminée.

Diane Grenier, Ville de Québec

Après une première expérience positive de participants à une activité de vélo, quoi de mieux qu’un commentaire d’une cliente qui en a fait l’expérience.  Le voici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *